2 Mars 2017

Organisation

Maître d'ouvrage de l'ensemble du projet avec la Délégation générale pour l’armement (DGA), le CNES assure également le contrôle au sol des 4 satellites. La DGA s’occupe de la mission et des outils d’exploitation qui sont utilisés à la fois par la Direction du Renseignement Militaire (DRM) et la DGA.

Le système étant toujours en capacité de fonctionner à l’issue des 3 premières années (durée nominale de la mission), les acteurs de la défense ont réaffirmé l’intérêt d’étendre l’emploi du démonstrateur ELISA avec un objectif de 4 années supplémentaires. Les analyses réalisées ont conclu que les 4 satellites de la filière Myriade présentaient un état de la plateforme et de la charge utile (bonne santé, capacité d’ergol suffisante) compatible de cette durée d’extension en conformité de la Loi pour les Opérations Spatiales (LOS).

La prolongation de l’expérimentation de la mission a été décidée avec le maintien des moyens techniques et des ressources humaines, tant du côté étatique qu’industriel. Le système est employé par les acteurs de la défense. Les opérations des satellites sont assurées par le CNES. Le soutien industriel est principalement assuré par Airbus Defence & Space et Thalès Systèmes Aéroportés.

Publié dans :